Quelques grandes dates ayant marqué un tournant dans l'histoire du Japon

Publié le par MQCASIA

 

Selon la légende, en 660 avant JC, l'empereur Jimmu, descendant de la déesse du soleil (Amaterasu) crée l'Empire du Soleil Levant.

 

Traditionnelement, le Japon est un pays protectionniste :  tourné vers lui même et totalement fermé à toutes influences extérieures. L'entrée sur son territoire était régulièrement interdite aux étrangers.

 

En 1853, le commodore américain Mattew Perry entre dans la Baie de Tokyo avec pour mission d'ouvrir les routes commerciales vers le Japon.

Le 31 mars 1854, le Shogunat Tokugawa (gouvernement militaire japonais) et Perry signe la convention de Kanagawa. Ce traité marque l'ouverture du Japon au commerce avec l'Occident.

 

commodore-perry-

 

Pour les Japonais, la Seconde Guerre Mondiale constitue seulement une partie d'une longue guerre asiatique durant laquelle la Japon envahissa ses pays voisins. En 1910, il annexe la Corée puis en 1931 c'est au tour de la Manchourie. En 1937, il envahie la Chine.

 

Le 2 septembre 1945, après les bombes américaines lancées sur Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 aout 1945), le Japon capitule.

Les Etats-unis occupe le Japon jusqu'en 1952 et grâce à de nombreuse réformes, lancent durant cette période une politique de démilitarisation et de démocratisation entraînant une diminution du pouvoir de l'empereur et une décentralisation du gouvernement. Cependant, on note que durant ces 40 dernières années les Japonais ont recentralisé leur gouvernement.

 

Adeline

 

 

Publié dans Japon

Commenter cet article